Accueil  Publications  Correspondance  À signaler  Nous joindre 





Mission technique d'urgence pour Haïti - Rapport de la Mission





Inventaire des décisions prises par le passé




The citadelle tour




Carte du Parc national proposée par Mme Oriol après l'arrêté du gouvernement haïtien





Tourisme versus Infrastructure de transport et Parc National Historique Citadelle Sans-Souci Ramiers





Le PNH-CSSR: Plan de gestion avant tout. M. Daniel Élie
 

Proposition sur le circuit touristique Labadie-Citadelle Henry

        Construire des infrastructures touristiques coûte très cher (aéroports, routes, hôtels, plages et autres aménagements, etc.). De plus, il n’y a aucune garantie que les touristes vont affluer à moins d’une campagne agressive en marketing. Par ailleurs, la concurrence est très forte avec Cuba, la République Dominicaine, Jamaïque, Mexique, Miami…, ces clusters touristiques qui ont déjà accaparé une grande part du marché. Avant d’investir des millions de dollars, il vaudrait mieux commencer d’une façon plus modeste, plus certaine.
        Tout près de la Ville du Cap-Haitien, au bout de la route de la Bande-du-Nord, s’étend une belle plage bien aménagée : Labadie. Elle reçoit régulièrement depuis des années de gros bateaux de croisières. Ce n’est donc pas nécessaire de construire des hôtels 3, 4, 5 étoiles, puisque le bateau sert déjà d’hôtel, de restaurant… pour les touristes. Le tourisme de croisières serait alors un excellent point de départ avec l’économie d’infrastructures très dispendieuses. Il est possible de commencer de cette manière.
        À Labadie, la clientèle de touristes existe déjà, mais ils restent sur la plage toute la journée. Donc, il faut trouver des moyens pour négocier avec les responsables et les propriétaires des bateaux de croisières, le Ministère du Tourisme d’Haïti, les dirigeants locaux et tous les intervenants intéressés afin de faire déplacer les touristes en vue d’expérimenter, pour commencer, l’excursion Cap-Haitien – Milot – Palais Sans Souci – Citadelle Henry. Ces cinq endroits, reliés entre eux par un circuit aménagé, sécuritaire et attrayant, dans un contexte global de développement touristique bien pensé et bien planifié, peuvent permettre d’attirer une clientèle cherchant à visiter d’autres sites au lieu de rester sur une plage toute la journée. D’autre part, cela suscitera la création beaucoup d’emplois directs et indirects au bénéfice de la population. De cette façon, les gens auront le souci de protéger ces endroits et de bien accueillir les touristes, sources de retombées pour l’amélioration de leur condition socio-économique.
        Depuis des années, la plage de Labadie est réservée exclusivement aux touristes des bateaux de croisières. Ils passent leur temps à se baigner, se restaurer, se divertir en vase clos et, à la fin de la journée, retournent dans le bateau. Pour mettre le projet du circuit touristique proposé en marche, il y a toute une série de démarches à entreprendre et d’étapes à franchir qui demanderont beaucoup de temps, de contacts, de négociations et aussi de l’argent pour mettre les responsables de croisières en confiance.
        Ces responsables sont des gens d’affaires dont le premier souci est la rentabilité de leur entreprise. Si le circuit est attrayant, sécuritaire et conforme aux normes des croisiéristes et s’il va favoriser l’augmentation des profits, les entrepreneurs concernés vont accepter. De plus, considérant la situation locale, si tout va bien, cela prendrait du temps pour arriver à un résultat acceptable. Il s’agit de croire dans la viabilité du projet et de passer à l’action après avoir préalablement sensibilisé les acteurs pressentis et les bénéficiaires régionaux.
        Ce circuit a un grand avantage comparatif sur ceux offerts par la concurrence. D’une part, la belle plage de Labadie et, d’autre part, les aspects culturels, historiques, architecturaux à expérimenter tout au long du trajet : région verdoyante de la Bande du Nord, Cap-Haitien et ses environs, Milot, Palais Sans-Souci, Citadelle Henry et tout cet environnement naturel et humain qui offriraient des avantages évidents aux amateurs de tourisme équitable et autres.

En résumé, il faut:

        1. Construire et aménager de façon sécuritaire et attrayante la route Labadie–Cap-Haitien.
        2. Aménager un circuit spécial à travers la Ville du Cap-Haitien privilégiant la zone de la Cathédrale avant de quitter la ville…
        3. Rénover la route Cap-Haitien – Milot, en vue d’amener les touristes de croisières de Labadie, à bord d’autobus climatisés, visiter ces lieux et la Citadelle Henry…
        4. Aménager le parcours général de façon à y insérer stratégiquement des kiosques de dégustation de produits locaux, des centres d’exposition de produits d’artisanat, des zones de concentration de spécimens de la richesse florale et fruitière nationale, toutes choses qui renseignent tout en incitant à dépenser, à se divertir et à se reposer en harmonie avec la nature et les gens…
        5. Faire en sorte qu’après une bonne journée de visite et de détente, les touristes retournés à Labadie retrouvent leur bateau de croisières et le confort de leur cabine avec la satisfaction d’avoir connu un pan intéressant de pays au lieu du confinement à la seule plage de Labadie.
        6. Espérer que cette amorce de connaissance d’Haïti dévoilée suscitera le désir d’en savoir plus sur le pays et la demande d’autres circuits. Et l’offre suivra. Enfin, avec une bonne gestion, une bonne formation à l’accueil, des initiatives vont naître dans les populations locales, des investisseurs vont avoir confiance et matérialiser peu à peu des projets endormis. Le tourisme va prendre de l’expansion et les infrastructures vont être construites au fur et à mesure créant les emplois et la richesse attendus.

Groupe de Réflexion Labadie-Citadelle Henry(GRLCH)
20 juillet 2010

 


Le Parc national historique, Rapport de l'ISPAN année 2010

Les visiteurs du Parc national historique






Oasis of the seas à Labadie



Projets du ministère du tourisme dans le nord



Plan du ministère, développement du tourisme en Haïti

Cap-Haïtien en images
 
Conception et réalisation du site: Marc Sévère